loader image

Cas grave chez les patients COVID-19 : une étude scientifique met en évidence le stress oxydant et confirme la solution proposée par l’Institut Européen des Antioxydants

Dès l’avènement de la pandémie de COVID-19, des recherches menées par l’Institut Européen des Antioxydants (IEA), le CHU de LIEGE et PAOTscan.io en mai 2020, ont tôt démontré l’absence d’une véritable solution antioxydante chez les patients de COVID-19 et surtout chez ceux en soin intensif. Il s’agit d’un phénomène qui crée et augmente le stress oxydatif, véritable facteur de l’aggravation de l’état de santé des patients.

Face à cette situation, l’équipe de l’Institut Européen des Antioxydants et de PAOTscan.io dirigé par le Dr. Smail MEZIANE, a alerté sur la nécessité pour la population de faire face au stress oxydant à travers une alimentation variée et équilibrée capable de fournir aux cellules des micro-nutriments riches en vitamine C.

Grâce à la Technologie PAOT™, l’IEA accompagnent plusieurs patients atteints de la COVID-19 et personnes fragiles par des conseils et son expertise en étude des antioxydants en partenariat avec le CHU de LIÈGE.

L’objectif de l’Institut Européen des Antioxydants à travers ses recommandations est de permettre à ce que l’organisme humain soit renforcé en nutriments indispensables, capables d’éviter la fragilité des cellules pour mieux résister aux attaques des pathogènes notamment le virus SARS-CoV- 2.

Ci-dessous l’étude scientifique effectuée par l’IEA et le CHU de LIÈGE qui confirme la pertinence du suivi du Stress Oxydatif par le méthode PAOT™ développée par PAOTscan.io